A woman wearing a hearing aid

Trouver un appareil auditif, mon avis et mes conseils

Les appareils auditifs sont aujourd’hui de plus en plus performants et les modèles sont de plus en plus diversifiés. Découvrez ici mes conseils pour trouver l’appareil le plus adapté à vos besoins.

Au rayon des nouveautés

Il existe une nouvelle aide auditive appelée Octave. Préréglé, cet appareil est vendu sans ordonnance en pharmacie et s’utilise en cas de gêne auditive légère. C’est une alternative intéressante pour se familiariser au port d’une prothèse auditive.

L’assistant auditif Octave offre plusieurs avantages. Premièrement, il coûte beaucoup moins cher qu’un appareil auditif classique. Puis, il est facile à prendre en main. Après quelques explications du pharmacien, vous pouvez vous débrouiller tout seul. Vous pouvez l’utiliser pour une gêne auditive symétrique.

Attention, si la perte auditive ne touche qu’une seule oreille, consultez un médecin ORL. Il se peut que cela cache un problème plus sérieux qu’une baisse naturelle de l’ouïe.

Quel modèle d’appareil auditif choisir ?

Seul un audioprothésiste peut vous conseiller au mieux dans le choix de votre appareil auditif. Pour en trouver un, vous pouvez demander à votre médecin ORL de vous donner une adresse. Sinon, vous pouvez aussi en parler à votre entourage. Il doit bien y avoir quelqu’un qui connait quelqu’un et ainsi de suite. Sachez qu’un bon audioprothésiste vous laissera tester l’appareil gratuitement pendant environ deux semaines. Cela vous permettra de découvrir la maniabilité de l’appareil, son utilité et aussi sa tolérance. Il ne manquera pas non plus de vous poser quelques questions sur votre style de vie pour mieux orienter votre choix en termes de modèle.

Il existe sur le marché trois grands types d’appareil auditif. Il y a les modèles classiques que l’on appelle des contours d’oreille. Ils sont moins discrets certes, mais très efficaces notamment en cas de surdité sévère. Ensuite, il y a des modèles intra-auriculaires qui comme leur nom l’indique sont à insérer dans le conduit auditif. La discrétion est ainsi assurée. Il existe même des modèles qui se placent plus profondément pour une invisibilité quasi totale. Enfin, il y a les microcontours d’oreille qui ont une partie visible à l’extérieur, mais qui restent plus discrets que les modèles classiques.