Comment bien utiliser un rameur ?

Le rameur est l’un des sports de musculation des plus complets et des plus sains. Cet appareil respecte en effet vos articulations et il permet de renforcer rapidement plus de 90% des groupes musculaires de votre corps.

Pour plus de conseils d’utilisation de ces appareils, c’est par ici.

Le rameur un sport sain

Le rameur est composé de quelques éléments indispensables dont il faut bien comprendre l’utilité :

  • Le siège et le cadre : le siège permet de s’asseoir sur le rameur, celui-ci est monté sur un rail pour permettre un mouvement d’aller-retour. C’est ce mouvement qui va permettre de travailler les jambes en poussant sur les pédales.
  • Le guidon : le guidon ou le guide est la barre à poignées située en face du siège. Il faut les empoigner et tirer dessus avec les bras pour faire travailler le haut du corps. La poignée est reliée au système de freinage du rameur.
  • Les pédales : Elles permettent de fixer vos pieds pour pousser sur les jambes.

Grâce a sa position quasi-allongée le rameur est un sport très doux ne provoquant aucun chocs sur les articulations.

rameur

Il faut aussi savoir qu’il existe 3 types de freinages sur les rameurs :

  • Le freinage magnétique : Grace a une bobine et un aimant la carde est retenue. C’est le type de rameur qui s’éloigne le plus du sport d’origine : l’aviron.
  • Le freinage à l’air : C’est le type de freinage le plus utilisé. Il utilise une corde/chaîne enroulée autours d’un guide muni de pales pour ralentir le mouvement. La résistance de ce type de rameur dépends donc de la force utilisée dessus : plus l’utilisateur tire fort plus c’est difficile.
  • Le freinage à l’eau : C’est le type de rameur le plus proche de l’aviron, on retrouve bien les sensations qu’on a sur l’eau grâce a cette résistance particulière.

Bien faire du rameur

Pour bien faire du rameur, rien de bien compliqué, il suffit de suivre les conseils ci-dessous pour ne pas avoir de problèmes :

  • Bien pousser sur les jambes : Si vous tirez sur les bras mais que vous ne repoussez pas sur les jambes l’effort est mal réparti et vous pourriez avoir des problèmes d’articulations.
  • Ne pas tirer trop en arrière : une fois que vous êtes arrivés en fin de course de vos jambes ou du siège pas besoin de vous pencher en arrière pour tirer plus, cela vous déséquilibre et en plus cela tire sur votre dos de manière malveillante. On se contenteras de se pencher légèrement pour les abdos.
  • Bien placer ses mains : Lorsque vous tirez sur la poignée il faut que vous poignets soient au repos. En effet il ne faut pas que vous mains soient orientées trop vers en haut ou en bas au risque d’attraper mal aux épaules.
  • Pour faire un bon mouvement de rameur je conseille souvent aux débutant d’essayer de ramener leurs corps vers la poignée et non l’inverse, sinon les gens tirent trop sur les bras et ne poussent pas assez les jambes.

La trottinette électrique que pour les enfants ?

La trotinette electrique est un jeu et un moyen de transport habituellement utilisé par les enfants, mais n’est-il pas possible de trouver des moyens de transport écologique pour les adultes aussi.

Nous n’allons pas parler ici des motos et voitures électriques qui envahissent nos marchés mais plutôt de moyens de transport alternatifs.

La trottinette électrique

Quand on sait ou chercher il est possible de trouver des modèles de trottinettes électriques adaptés aux adultes.

klick_98-52b509ddc5096

Les trottinettes électriques sont des appareils a deux roues permettant de se déplacer sans fournir trop d’efforts. Elles sont en effet équipées d’un moteur électrique ainsi que d’un accélérateur pour aider son utilisateur a avancer.

J’aime bien ce mode de transport électrique car il est stable et surtout il se trouve pour pas trop cher sur internet. Si vous voulez plus d’informations sur ces produits, c’est par ici.

Le skate électrique

Je ne parles pas ici des “Hover-Boards” qui avaient fait tabac l’an dernier mais bien des skates équipés d’un moteur.

Ces appareils permettent de se déplacer sur quatre roues, donc de façon très stable et ils peuvent maintenant atteindre des vitesses de pointe allant jusqu’à 30 Km/h !

J’aime bien ces produits car ils sont simples a conduire et permettent maintenant de faire des figures.

Le One-Wheel

Le One Wheel est un appareil a une roue comme son nom l’indique, il est sorti l’an dernier et se développe très vite.

trotinette-electrique-citybug-xc2-2015-2

Cet appareil n’utilisant qu’une seule roue il peut-être compliqué de l’utiliser et le maîtriser prends plusieurs heures entrainement. J’ai moi-même du passer plus d’une demi-heure a essayer de simplement rouler avec.

J’ai beaucoup aimé le design de ces nouveau produit et la sensation de glisse quand on arrive a l’utiliser correctement.

Installer une tondeuse robot dans votre jardin

Nous allons voir aujourd’hui comment installer une tondeuse robot pour votre jardin. Ces appareils sont livrés avec de nombreux accessoires et il n’est pas toujours évident de savoir comment faire son installation.

Les tondeuses robot

Les robots tondeuses sont des appareils pour entretenir votre jardin de manière automatisée. Ces machines fonctionnent comme les aspirateurs robots de plus en plus répandus dans les foyers :

  • La tondeuse se recharge a une base
  • Elle passe dans tout votre jardin pour tondre la pelouse en suivant un programme lui permettant de ne pas repasser plusieurs fois au même endroit.
  • Il faut vider le réservoir de pelouse une fois plein pour que l’engin reparte couper la pelouse.
  • Le robot dispose de nombreux capteurs pour éviter les collisions et les chutes par exemple.

robot-tondeuse-automatique

En somme ces appareils peuvent vraiment vous simplifier la vie étant donné que vous n’avez plus a vous soucier de couper de votre pelouse et leurs performances sont de plus en plus intéressantes.

Installer votre système

Avec votre tondeuse robot vous allez trouver plusieurs accessoires, je vais vous expliquer ici comment bien les installer :

  • La base : C’est là ou votre robot va se recharger, c’est le point de départ de son parcours. Je vous conseille de placer la base le plus au centre possible de l’espace a nettoyer, le robot pourra ainsi se déplacer dans tout les coins que vous avez prévu.
  • Les balises d’obstacle : Votre robot est équipé de capteurs pour empêcher de le faire tomber (dans la piscine) par exemple ou qu’il ne rencontre un obstacle trop rapidement. Les constructeurs vous fournissent aussi des balises pour indiquer des zones a éviter pour votre robot. Cela peut être des zones trop rocheuses ou encore des zones ou vous ne souhaitez tout simplement pas que votre robot passe (Potager…)
  • Câble périphérique : certains modèles ne s’arrêteront pas avant d’avoir rencontré un de leurs “murs virtuels”. ces “murs” sont en fait des balises que vous devez placer tout autours du périmètre du robot.

Petit point sur les aspirateurs

Ces appareils que nous utilisons dans notre vie de tout les jours sont en progrès constant et nous ne nous en rendons pas forcément compte… Voyons ensemble les dernières avancées dans l’univers des aspirateurs.

Je vais vous présenter aujourd’hui les avancées faites avec les aspirateurs balai (je me suis beaucoup renseigné avant un achat la semaine dernière dont je vous parlerais dans un autre article), les aspirateurs robots et les aspirateurs centralisés.

Les aspirateurs balai

Ces aspirateurs sont a la base de l’invention de l’aspirateur lui-même. En effet l’aspirateur étant lui même une version améliorée du balai, il est normal que les aspirateurs balai aient vu le jour avant les aspirateurs traîneaux.

Mais les progrès de ces dernières années sont nombreux et incroyables :

La miniaturisation des moteur a permis de garder une puissance d’aspiration exceptionnelle pour un volume occupé bien inférieur au passé. L’utilisation de nouveaux matériaux comme les fibres de carbone a aussi permis d’alléger le poids de l’appareil et du moteur. Ainsi il est maintenant possible de mettre le moteur au niveau de la main pour faire contre poids du tube et pour pouvoir aller nettoyer dans tout les recoins même en hauteur.

Les aspirateurs centralisés

Le concept en lui même est révolutionnaire :

Qu’est ce qui est le plus embêtant avec un aspirateur ? Devoir le traîner de partout ? Son poids ? Se prendre les pieds dans son fil ? Le bruit ?

l-aspiration-centralisee-chez-moi_4560496

Tout ces problèmes sont résolus en un seul concept, l’aspirateur centralisé. Cet aspirateur ne bouge pas il reste fixé au mur du garage et de la cave. C’est ensuite tout un réseau de tuyaux qui traverse votre maison et qui donne dans chaque pièces sur des “prises” comme des prises électriques avec un gros trou. Il ne vous reste plus qu’a vous trimbaler le tuyaux dans la maison et de le brancher la ou vous souhaitez nettoyer.

Grace a ce type d’aspirateur :

  • Plus besoin de tirer un lourd traîneau
  • Plus de bruit (le moteur est dans le garage)
  • Plus de fil

Les aspirateurs robots

Vous en avez déjà sûrement entendu parler et je suis sur que certains d’entre-vous en ont chez eux ! Ces robots a roulettes se déplacent d’eux-même dans votre maison et proposent plusieurs types de nettoyages en fonction des modèles. En effet les modèles de base se contenteront d’aspirer là ou des modèles plus avancés nettoieront votre sol a l’eau. Ces robots ne cessent de s’améliorer que ce soit coté software avec des programmes de plus en plus pointus pour quadriller votre maison ou sur le hardware avec des batteries plus puissantes des moteurs moins gourmands…

Quoi qu’il en soit, j’espère que cet article vous aura intéressé. Pour vos achat d’aspirateur je vous conseille de vous rendre sur ce guide d’achat en ligne.

Mon stage de survie dans la foret

Je suis parti récemment avec ma copine faire un stage de survie pendant un week-end au milieu de la foret. Nous sommes tout les deux fans de la série “Man vs Wild” de Bear Grills et ça fait un moment que nous pensions a faire une expédition de ce genre.

Un stage de survie c’est quoi ?

Les fans de la série Man vs Wild l’auront déjà compris, pour les autres il s’agit en fait d’un “camping en mode difficile”. Je m’explique, avec ma copine on ne savait pas trop a quoi s’attendre et nous sommes partis avec notre matos habituel de camping. Une fois arrivés sur place nous avons compris que nous allions laisser nos affaires dans la cabane…

23650.comment-fabriquer-un-rechaud-de-survie-en-foret.ts_1386322270.

Le guide nous a fournis a tous ligne de pèche, pastilles purificatrices pour l’eau, couteau de survie et cape de survie (au cas ou…).

Le stage s’est déroulé comme suit :

  • Marche de 2h pour arriver près de la rivières ou nous allions camper.
  • Pose de lignes de pèche et fabrication de pièges pour petit gibier
  • Fabrication d’un abris de fortune avec des branches et des feuilles
  • Allumage du feu (étape 1) le guide nous a donné 30 minutes pour essayer d’allumer un feu par tout les moyens possibles… Raté !
  • Allumage du feu (étape 2) le guide nous a ridiculisé en allumant un feu en 2 minutes avec deux bouts de bois
  • Récolte de la pèche 5 poissons pour 4, c’était une bonne journée !
  • Nuit
  • Lever et footing, il parait que ça met en forme (pas de bonne humeur en tout cas)
  • Récolte de baies “sauvages” notre guide nous a avoué qu’il plantait les baies et les racines a récolter car elles sont de plus en plus rares dans la région
  • Après-midi baignade (Cool la survie)
  • Retour sur l’allumage du feu, cette fois on a réussi !
  • Dîner et nuit
  • Retour aux voitures

J’ai beaucoup aimé ce week-end dans la nature et ma copine aussi. Le guide (Merci Sébastien d’ailleurs) a été super cool et on a passé notre temps a rigoler ensemble. Je recommande a tout les aventuriers !

Comment choisir votre tronçonneuse ?

Quand on n’as pas la “main verte” et qu’on essaye de se mettre au jardinage il peut être compliqué de choisir son matériel. Aujourd’hui je vous propose un petit guide pour vous conseiller sur l’achat de tronçonneuse.

Pourquoi une tronçonneuse ?

Les tronçonneuses ne sont pas des outils de tortures utilisés dans les films a des fins pas toujours très sympathiques… Cet outil sert avant tout a faire des travaux dans le jardin et il est utilisé dans l’optique de remplacer les scies a main.

tronconneuse_2

Une tronçonneuse peut donc servir pour deux utilisations majeures :

  • Élaguer des arbres : Couper des branches pour libérer la vue, faire respirer l’arbre, donner une forme a un arbre… L’élagage est surement l’utilisation principale de la tronçonneuse, même si vous souhaitez couper un gros arbre vous devrez d’abord élaguer ses branches pour le faire tomber.  Une tronçonneuse électrique est souvent suffisante.
  • Couper des arbres : grâce a une tronçonneuse thermique puissante vous pouvez couper des arbres d’un gros diamètre.

Choisir une tronçonneuse

Le choix de votre tronçonneuse va surtout se porter sur vos besoins. Voyons ensemble comment combler vos besoins au mieux :

  • Élagage : Pour élaguer une tronçonneuse électrique est souvent suffisante, celles-ci sont aujourd’hui puissantes et permettent de couper des branches de taille moyenne.
  • Petit travail d’élagage : Pour du petit travail d’élagage on peut aussi recourir aux élagueuses ce sont de petites tronçonneuses électriques souvent équipées de batteries.
  • Tronçonnage de gros arbres : Pour tronçonner de gros arbres il faut prévoir une tronçonneuse thermique. Ces tronçonneuses a essence possèdent des “nez de guidage” pour la chaîne plus ou moins longs qui vous indiqueront approximativement l’épaisseur maximale qu’elles peuvent découper.
  • Découpe de bois : pour découper du bois de chauffage, je vous conseille le recours aux tronçonneuses a batteries, ces petits appareils sont très pratique pour les petits travaux de découpe comme ça.